LE VIH ET LES REINS

Votre charge virale de VIH, vous la connaissez. Mais savez-vous comment prendre soin de vos reins?

Quel que soit votre stade de l’infection au VIH, vous trouverez ici des informations pour surveiller et garder vos reins en bonne santé.

Lisez ci-après plus d’infos sur:

  • Le rôle des reins
  • Ce qui peut affecter vos reins et comment préserver leur santé
  • Un témoignage sur la vie avec le VIH et l’importance de prendre soin de vos reins
  • Les facteurs de risque et les mesures à prendre si vous présentez déjà une maladie rénale

Pour planifier votre prochain rendez-vous et poser les bonnes questions, surfez sur Conseils et questions à télécharger.


Que faut-il savoir?

QUE FAUT-IL SAVOIR?

30% des personnes vivant avec le VIH montrent des signes d’insuffisance rénale– un pourcentage plus élevé que dans la population générale. Mais l’atteinte rénale n’est pas uniquement la conséquence du virus. L’âge, le mode de vie, les antécédents familiaux, les médicaments et d’autres infections ou maladies chroniques peuvent aussi affecter la santé des reins.

COMMENT L’EXPLIQUER?

  • La prévalence de certains facteurs de risque traditionnels d’atteinte rénale, comme le tabagisme, la consommation excessive d’alcool et l’utilisation de drogues récréatives, est plus élevée chez les personnes vivant avec le VIH
  • L’hypertension artérielle et le diabète, fréquents chez les personnes atteintes du VIH, sont également des facteurs de risque majeurs de maladies rénales
  • Certains médicaments VIH et non VIH peuvent affaiblir les reins. Il est important d’informer votre équipe médicale des médicaments sans ordonnance, suppléments nutritionnels et drogues récréatives que vous prenez, en plus de votre médication anti-VIH
  • Si vous êtes porteur du virus de l’hépatite C, vous courez un risque accru de développer des problèmes rénaux
  • Une infection VIH mal contrôlée risque d’envahir et de se multiplier dans les cellules rénales, entraînant des lésions rénales comme la néphropathie associée au VIH ou HIVAN

La bonne nouvelle, c’est que les personnes atteintes du VIH seront soumises à des contrôles réguliers de la fonction rénale, permettant de détecter précocement une maladie rénale.

Parlez à votre équipe médicale:

  • Des modifications à apporter à votre style de vie pour réduire le risque de développer une maladie rénale
  • De la gestion de votre VIH. Une charge virale indétectable réduit le risque de complications rénales
  • Des résultats de la mesure de votre tension artérielle et de votre glycémie. Parcourez nos pages consacrées au coeur et au diabète pour améliorer la gestion et la prévention
  • Du risque éventuel de votre traitement du VIH sur les reins
LE VIH ET L’IMPORTANCE CAPITALE DES REINS
Qu’est-ce que la fonction rénale?

QU’EST-CE QUE LA FONCTION RÉNALE?

Les reins jouent un rôle majeur sur la santé et le bien-être; ils débarrassent le corps des déchets, maintiennent l’équilibre des fluides, régulent la pression artérielle et équilibrent les taux de sel/minéraux dans le sang. Lorsque les reins cessent de fonctionner correctement, ils ne peuvent plus s’acquitter de ces tâches, ce qui, à la longue, peut entraîner de graves problèmes de santé.

Indépendamment de votre statut VIH, la plupart des fonctions du corps se dégradent avec l’âge et les reins ne font pas exception à la règle.

1 DIAGNOSTIC, 5 PIERRES AUX REINS ET UNE FORCE INTÉRIEURE INÉBRANLABLE
Le VIH peut-il provoquer une maladie rénale?

LE VIH PEUT-IL PROVOQUER UNE MALADIE RÉNALE?

La maladie rénale est plus fréquente chez les personnes vivant avec le VIH, mais elle n’est pas la seule conséquence du virus. L’âge, le mode de vie, les antécédents familiaux, les médicaments et d’autres infections ou maladies chroniques peuvent aussi affecter la santé des reins.

La bonne nouvelle, c’est qu’une charge virale indétectable réduit le risque de complications rénales. Votre équipe médicale effectuera des contrôles réguliers de votre fonction rénale. De simples modifications de votre mode de vie permettront de préserver vos reins le plus longtemps possible.

SUIS-JE À RISQUE?

Vous présentez un risque accru si:

  • Vous avez des antécédents familiaux de troubles rénaux
  • Vous êtes d’origine ethnique noire
  • Votre alimentation est mal équilibrée /ou vous ne pratiquez pas d’activité physique
  • Vous consommez trop d’alcool et/ou vous fumez
  • Vous utilisez des drogues récréatives
  • Vous souffrez d’hypertension et/ou de diabète
  • Votre charge virale de VIH (quantité de VIH dans le sang) est élevée
  • Vous vivez avec le virus de l’hépatite C
  • Vous consommez de grandes quantités de médicaments

Demandez à votre équipe médicale quels choix de vie adopter pour préserver la santé de vos reins ainsi que les résultats de vos bilans de routine

QUE FAIRE SI JE VIS DÉJÀ AVEC UNE MALADIE DES REINS?

La maladie rénale chez les personnes vivant avec le VIH peut être prise en charge de manière optimale. Il est possible que vous deviez consulter un néphrologue pour obtenir un avis supplémentaire. Les options de traitement peuvent varier considérablement, en fonction de la cause (ou des causes) de la maladie rénale et des problèmes de santé additionnels.

Parmi les possibilités de traitement:

  • L’analyse des changements à apporter à votre mode de vie : modifier votre alimentation, faire plus d’exercices, réduire votre consommation de tabac et de drogues récréatives pour réduire le risque de développer une maladie rénale et diminuer votre pression artérielle
  • L’examen de votre traitement du VIH: certains médicaments sont décomposés (éliminés) par les reins, ce qui peut engendrer des atteintes rénales
  • L’examen de votre médication globale car celle-ci pourrait affecter le fonctionnement de vos reins

Consultez votre équipe médicale à propos des changements à mettre en place et pour toute question sur l’effet toxique éventuel des médicaments sur la santé de vos reins.

QUIZZ RAPIDE
Les drogues récréatives peuvent affaiblir la santé des reins

Faux

Vrai

10
CONSEILS
POUR PRENDRE SOIN DE VOTRE SANTÉ
  1. Adoptez une alimentation saine et équilibrée
  2. Buvez suffisamment
  3. Pratiquez de l’activité physique
    Pour réduire le risque de diabète et maintenir votre pression artérielle dans la norme
  4. Ne fumez pas
    Ou cherchez à réduire votre consommation
  5. Évitez de consommer des quantités excessives d’alcool
    Ou demandez de l’aide pour réduire votre consommation
  1. Demandez les résultats des tests de votre fonction rénale à votre équipe médicale
  2. Interrogez votre équipe médicale sur les effets de votre médication anti-VIH sur vos reins
  3. Faites un test de dépistage de l’hépatite C
    Si votre test est positif, parlez des options de traitement avec votre équipe médicale
  4. Avertissez votre équipe médicale si vous consommez des stéroïdes ou des drogues de rue/récréatives
    Et demandez de l’aide pour réduire ou arrêter votre consommation
  5. Téléchargez des applications santé
    Pour comprendre vos habitudes alimentaires ou vous aider à arrêter de boire